La sylvothérapie, la médecine de tous les temps !

La sylvothérapie, la médecine de tous les temps!

Le stress et la sylvothérapieLa sylvothérapie, la plus grande médecine de tous les temps

Depuis quelques temps, nous entendons parler du « syndrome de manque de nature », et de tous les déséquilibres psychiques, émotionnels et physiques que cela occasionne, surtout chez les jeunes citadins. C’est un vaste sujet qui nous invite à nous demander quelle est la place que nous donnons à la nature, aux plantes et aux arbres dans notre vie, et comment faire pour améliorer notre bien-être et celui de nos enfants ? La sylvothérapie pourrait être la solution.

Le stress, une maladie sournoise et silencieuse qui nous ronge de l’intérieur

« Aucun médicament n’a autant d’influence directe sur notre santé qu’une marche dans une belle forêt » Docteur Qing Li, médecin japonais, spécialisé en sylvothérapie.

Même si nous ne nous en rendons pas toujours compte, il est indéniable que nous sommes tous trop souvent confrontés au stress, que ce soit par notre vie professionnelle, affective et familiale, ou par toutes les informations inquiétantes qui nous arrivent par le biais des médias. Notre système nerveux est en alerte permanente, nous sommes souvent à saturation, quelque fois au bord du burn-out, ou tout bonnement épuisés, aspirant simplement à retrouver notre joie de vivre à laquelle il nous semble parfois difficile d’accéder…la sylvothérapie et ses bienfaits

L’organisation mondiale de la santé estime que le stress est la préoccupation majeure du 21ème siècle, à l’origine de nombreux problèmes de santé. Trouver des solutions pour réduire le stress est un grand challenge pour la santé mondiale. Rien que pour l’Europe, la dépense annuelle due à la dépression et à l’anxiété est d’environ 170 milliards d’euros !

Sans pour autant pratiquer la politique de l’autruche, il serait dommage de se laisser démoraliser par ce genre d’information, L’attitude la plus positive est alors de chercher des solutions, au quotidien, pour nous et pour notre famille, et de réfléchir à ce que nous pouvons mettre en place pour y remédier. La bonne nouvelle, c’est que nous avons tout ce qu’il faut pour cela ! Nous allons voir, dans cette série d’articles que je vous propose sur la sylvothérapie, comment le fait de se relier à la forêt peut nous aider à retrouver joie et harmonie dans notre vie, et cela même en habitant en ville !

Passer du temps dans la nature et pratiquer la sylvothérapie, réduit considérablement notre stress :

Dans différentes régions du monde, des études scientifiques sont réalisées par des médecins spécialisés en sylvothérapie. Après avoir pratiqué des tests dosant le cortisol et l’adrénaline des participants, les résultats vont tous dans le même sens : passer du temps en forêt ou dans un joli parc où il y a des arbres, fait baisser notre niveau de stress, améliore notre humeur et notre vigueur, diminue notre anxiété, notre fatigue, notre confusion… La forêt active le nerf vagal, le nerf de la tranquillité.

Notre qualité de sommeil s’améliore, nous avons l’esprit plus clair, notre pouvoir de concentration augmente d’environ 20 %, nous mémorisons mieux.

Qu’est ce que la sylvothérapie ? Comment faire pour en recueillir le maximum de bienfaits ?la sylvothérapie et le stress

Que signifie exactement « passer du temps en forêt ou dans un parc » ? Comment pratiquer la sylvothérapie? Les résultats de toutes les recherches sur le sujet nous montrent que le simple fait d’être entouré de plantes et d’arbres, et d’être en contact avec la terre, améliore notre qualité de vie. Pourtant, tous les grands spécialistes des arbres et de la sylvothérapie vous diront que votre conscience et votre état d’esprit du moment sont importants. Les effets de ce qu’on appelle les « bains de forêt » seront amplifiés si vous appliquez ces quelques conseils :

  • Prenez votre temps, marchez lentement
  • Arrêtez-vous souvent et imprégnez-vous de la beauté du lieu
  • Observez tout l’environnement avec bienveillance et admiration
  • Concentrez-vous sur vos sensations auditives (écoutez le chant des oiseaux, le vent dans les feuilles, le son d’un ruisseau)
  • Respirez en conscience et soyez attentif aux différentes odeurs (les substances aromatiques libérées dans l’air par les arbres agissent sur votre système immunitaire)la sylvothérapie et le bien-être
  • Si vous avez quelques connaissances en ce domaine, faites des cueillettes pour une infusion ou un plat à base de plantes, c’est un excellent moyen de vous harmoniser à la nature
  • Touchez les arbres et les plantes, la douceur de la mousse, la rugosité d’une écorce, la tiédeur de l’humus…
  • Ce moment est un temps pour vous, pour ralentir votre rythme et prendre du plaisir.

Ainsi vous l’aurez bien compris, la qualité de votre présence et de votre conscience sont les clés de la sylvothérapie, de votre bien-être et de votre connexion à la nature.

« Les arbres parlent un langage qu’on ne peut comprendre qu’en s’ouvrant à leur monde. Les arbres parlent au corps, à l’âme et à l’esprit qu’ils savent émouvoir. » René Anton Srassmann.

Et vous, pensez-vous tout comme le peuple celte, que la forêt est un temple, et que les arbres sont les messagers des Dieux ?

Dans un prochain article, nous verrons ensemble qu’en changeant quelques-unes de vos habitudes, vous pouvez vous relier à la nature et profiter de ses bienfaits. Même si vous vivez en ville et en appartement, rien ne vous empêche de pratiquer la sylvothérapie.

La sylvothérapie éveille votre curiosité ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? je vous propose de vous accompagner par le biais de stages en présentiel et/ou de formation en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici 

Vous voulez lire plus d’articles sur ce sujet ? Voici quelques liens :la sylvothérapie, stage Florence Laporte

3 thoughts on “La sylvothérapie, la médecine de tous les temps !”

  1. Très bel article dont je partage la pertinence. Qui peut rester insensible à la vue du bruissement du vent dans le feuillage d’un arbre ,d’une plante qui s’installe de manière inopportune au pied d’un massif,l’air de dire ,je suis là. Il suffit d’observer et de regarder avec ses yeux et ses sens pour constater les bienfaits du monde végétal sur le moral et le mental

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.